La cuisine Marocaine est très riche, raffinée, une des meilleures. La cuisine Algérienne n'est pas aussi répandue, et pourtant je vous assure qu'elle gagne à être connue.
Les Marocains et les Algériens se ressemblent tellement et ce, dans de nombreux domaines: sans parler de leurs dialectes, ils se rejoignent dans la chaleur de leur hospitalité et dans leur générosité. Fussent-ils pauvres matériellement, ils restent riches de coeur et de valeurs! Ils se ressemblent aussi dans l'intérêt manifeste qu'ils ont de transmettre leur savoir aux générations suivantes, comme si cela était leur devoir, comme s'il s'agissait de donner des armes pour la vie à leur fille et comme s'il s'agissait aussi, tout simplement, de les rendre femme - au sens de mère nourricière - celle qui reprend le flambeau, et qui va nourrir fièrement sa petite tribu (Monsieur y compris).

Je me souviens étant petite que ma mère me demandait de faire le pain: je trouvais cela fatiguant et en conséquence je ne pétrissais jamais assez mon pain et me dépêchais de le rouler dans la semoule pour qu'il ait un plus bel aspect, et que ma mère n'y voit que du feu. Elle finissait par s'en rendre compte à la cuisson et je finissais toujours par trouver ce pain-là devant mon assiette à l'heure du repas!! Je vous assure qu'elle me faisait recommencer le pain jusqu'à ce qu'il soit "comestible" et il est vrai que je ne voulais pas devoir manger de nouveau ce "pain", je m'appliquais alors à la tâche et travaillais la pâte plus longtemps jusqu'à ce que j'en éprouve du plaisir et la fierté, au final, d'avoir fait du bon pain! Heureusement que nos mères, ces gardiennes du savoir, sont patientes :))

Il y a tant de spécialités, de parfums, de vapeurs dans ma cuisine qui me rendent parfois nostalgique, je ne pouvais pas manquer de partager avec vous cet amour que j'ai pour la cuisine de l'Afrique du Nord.

Je vais donc, grâce à ce blog, partager dans un premier temps les recettes qui m'ont été transmises par ma mère, Oranaise, et ma belle-mère, Casablancaise; les meilleures cuisinières au monde pour moi!
Vous êtes plus que bienvenus pour vos commentaires, variantes ... etc; il est vrai que l'on dit qu'il y a autant de couscous que de familles nord-africaines...